S'abonner

Résultats anatomiques et fonctionnels à long terme des résections laryngotrachéales pour sténoses bénignes - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.286 
A. Hanna , A. Nauta, D. Mitillian, M. Mercier, A. Crutu, D. Fabre, E. Fadel
 Hôpital Marie-Lannelongue, service de chirurgie thoracique, Le Plessis-Robinson, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La résection anastomose laryngotrachéale est un traitement reconnu des sténoses laryngotrachéales bénignes mais il n’y a pas de données sur les résultats fonctionnels.

Méthodes

Nous avons rétrospectivement évalué les résultats chirurgicaux et fonctionnels des sténoses laryngotrachéales bénignes opérées dans le service entre 2007 et 2018. En plus de l’évaluation anatomique par fibroscopie, les patients ont rempli des questionnaires d’évaluation fonctionnels (Visual Analog Scale [VAS] et modified Medical Research Council scale [mMRC] pour la dyspnée, VAS pour les troubles de déglutition, et Voice Handicap Index [VHI]) et sur la qualité de vie.

Résultats

Durant cette période, 43 patients ont été opérés selon la technique de Pearson modifiée (n=28) ou celle de Grillo (n=15) en fonction de l’étendue des lésions. En postopératoire, il n’y a pas eu de décès et la morbidité a été de 44 %. Le taux de succès défini par la décanulation des patients trachéotomisés et par l’absence de sténose résiduelle a été de 95 % à 30jours. Après 53 mois de suivi moyen pour 38 patients (88 %), 7 patients avaient une re-sténose et 36 (95 %) un succès chirurgical tardif. Sur les 34 patients (79 %) qui ont rempli les questionnaires, la moyenne des scores VAS de dyspnée a significativement diminué au repos (−5,4±4,2) et en exercice (−5,6±4,4) (p<0,001). Une tendance vers une baisse de mMRC a été trouvée (p=0,057 : grade 0 pour 62 % des patients). Le VHI indiquait que l’altération de la voix était absente ou modérée pour 30 patients (88 %) et sévère pour 4 patients (12 %). Les scores de dysphagie VAS n’étaient pas significativement différents avant et après la chirurgie. Le gain en qualité de vie a été rapporté par 85 % des patients.

Conclusion

La résection des sténoses laryngotrachéales bénignes est une technique fiable et apporte des résultats fonctionnels et chirurgicaux excellents à long terme avec une amélioration de la qualité de vie. C’est donc le traitement de choix pour cette pathologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 137 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le rôle de l’acide tranexamique dans la prévention du saignement périopératoire en chirurgie de résection pulmonaire
  • S. Ouerghi, F. Guelmami, A. Dridi, M. Abdennadher, A. Merghli, T. Mestiri
| Article suivant Article suivant
  • Goitre plongeant à propos de 15 cas
  • R. Cherkaoui, S. Raftani, H. Arfaoui, H. Jabri, W. Elkhattabi, H. Afif

Déjà abonné à cette revue ?