S'abonner

L’insomnie chez les étudiants en pharmacie - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.337 
D. Adjiri
 Médecine, Sétif, Algérie 

Résumé

Introduction

L’insomnie se manifeste par des difficultés à s’endormir ou à rester endormi au cours de la nuit. Bien qu’elle puisse se présenter de manière ponctuelle et bénigne, l’insomnie peut également être un trouble sévère et chronique ayant d’importantes conséquences sur la santé et la qualité de vie de l’individu. L’insomnie chronique est un trouble qui est souvent banalisé et par conséquent, sous diagnostiqué et sous-traité. Les personnes souffrantes d’insomnie ont souvent recours en première instance à des préparations médicamenteuses en vente libre. Le but de ce travail a été d’étudier l’insomnie ainsi que la prise de somnifères en automédication chez les étudiants en pharmacie.

Méthodes

Il s’agit d’une enquête descriptive qui a été effectuée par un questionnaire ayant porté sur l’étude de l’insomnie et l’usage des somnifères en automédication chez 1083 étudiants en pharmacie à Sétif.

Résultats

Parmi la population d’étude, 10,7 % ont rapporté la notion de souffrir d’insomnie. Ils ont eu recours à l’automédication en utilisant les somnifères dans 5,4 % des cas et les antidépresseurs dans 1,4 % des cas. La perturbation du cycle du sommeil causée par la surcharge des études surtout en période d’examens a été la cause principale de cette automédication et qui a été rapportée par 79,2 % des étudiants. L’internet a été utilisé par 91,8 % de la population d’étude pour obtenir des informations sur l’insomnie et son traitement.

Conclusion

L’insomnie est le plus fréquent des troubles du sommeil. Bien quelle se présente de façon bénigne, elle peut évoluer vers une insomnie chronique qui engendrera des coûts socioéconomiques importants, une régression importante sur le fonctionnement diurne ainsi que l’absentéisme et la perte de productivité au travail dans le futur. Nous devons entreprendre des actions pour améliorer les connaissances des jeunes étudiants en sciences médicales sur les troubles du sommeil par des journées de sensibilisation, de formation en matière de sommeil et surtout revoir le programme des études en sciences médicales où il faut consacrer des chapitres bien détaillés sur cette pathologie ainsi que sa prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 158 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le tabagisme chez les étudiants en médecine
  • D. Adjiri
| Article suivant Article suivant
  • Profil de la pathologie respiratoire du sujet âgé dans le service de pneumologie de Sétif
  • M. Ahmed Azi, F. Keriou, A. Moumeni

Déjà abonné à cette revue ?