S'abonner

Profil étiologique des embolies pulmonaires à l’hôpital Ibn Sina - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.367 
M. Ouassari , N. Reguig, I. Ouerdja, A. Rhanim, A. Jniene, L. Harrak, L. Achachi, M. El Ftouh
 Centre hospitalier Ibn Sina, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’embolie pulmonaire est une pathologie fréquente et grave, elle peut avoir un caractère immédiat dramatique ou un risque évolutif important. Les objectifs principaux de cette étude étaient d’analyser le profil étiologique des embolies pulmonaires prises en charge à l’hôpital Ibn Sina de Rabat.

Méthodes

Étude rétrospective menée au service de pneumologie de l’hôpital Ibn Sina de Rabat incluant 111 patients hospitalisés pour embolie pulmonaire entre janvier 2016 et décembre 2019.

Résultats

Il s’agissait de 66 hommes et 45 femmes (sex-ratio 1,46), d’âge moyen de 62±17 ans, parmi les 45 femmes 20 étaient ménopausées soit 44.4 % des femmes, 2,4 % des femmes avait un accouchement récent, les facteurs de risque les plus associés étaient l’alitement (12 %), une intervention chirurgicale (8,9 %) et la thrombose veineuse profonde (2 %). L’embolie pulmonaire était révélée par la bronchopneumopathie chronique obstructive décompensée dans 7,9 % des cas, l’insuffisance cardiaque dans 7,9 % des cas, la maladie de Behçet dans 2 % des cas, l’exacerbation d’une fibrose pulmonaire dans 5,9 % des cas et une tuberculose pulmonaire dans 2 % des cas, elle était paranéoplasique accompagnant un néoplasie dans 29,8 % des cas.

Conclusion

Dans notre étude nous avons retrouvé une prédominance des comorbidités dans 55,5 % des cas (néoplasie, insuffisance cardiaque, des pathologies respiratoires chroniques), et des facteurs des risques dans 22,9 % des cas. La présentation clinique et la gravité au cours de l’embolie pulmonaire diffèrent selon les comorbidités associées d’où l’intérêt d’une prise en charge ciblée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 170 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place de la scintigraphie pulmonaire dans le diagnostic de l’embolie pulmonaire chez les patients ayant un score de probabilité clinique intermédiaire ou fort avec un angioscanner négatif
  • M. Bougadoum, L. Aazri, S. Aitbatahar, L. Amro
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de la fonction respiratoire des patients atteints de dilatation de bronches (DDB)
  • L. Aazri, M. Ijim, S. Ait Batahar, L. Amro

Déjà abonné à cette revue ?