S'abonner

Biothérapies non anti-TNF au cours de la sarcoïdose: efficacité et tolérance dans une cohorte multicentrique - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.036 
D. Taieb 1, F. Jeny 2, R. Lhote 1, D. Launay 3, V. Poindron 4, D. Valeyre 5, H. Nunes 5, F. Cohen Aubart 6,
1 Service de médecine interne 2, Hôpital de la pitié-Salpêtrière, Paris, France 
2 Service de pneumologie, Hôpital Avicenne, Bobigny, France 
3 Service de médecine interne, CHRU, Lille, France 
4 Service de médecine interne, CHRU, Strasbourg, France 
5 Service de pneumologie, hôpital Avicenne, Bobigny, France 
6 Service de médecine interne 2, hôpital de la Pitié-Sapêtrière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La sarcoïdose est une maladie systémique d’évolution variable. Les données sur le traitement des formes réfractaires restent peu nombreuses.

Méthodes

Dans cette étude rétrospective, multicentrique, les patients ont été inclus si ils remplissaient les critères suivants: sarcoïdose selon les critères de l’ATS/WASOG, et administration d’au moins une perfusion de biothérapie hors anti-TNF-alpha. Les critères de non sélection étaient les suivants: perfusion réalisée pour une indication autre que la sarcoïdose, données non suffisantes. L’évaluation de l’efficacité a été réalisée par les scores ePOST et SDAI. Les données de tolérance ont été recueillies dans les dossiers médicaux.

Résultats

Un total de 14 patients a été inclus, 10 femmes et 4 hommes d’âge médian au diagnostic de sarcoïdose 31 ans (15–53). Parmi eux, 11 patients (79 %) avaient une atteinte médiastinale ou hilaire, 9 (64 %) une atteinte pulmonaire parenchymateuse, 9 (64 %) une atteinte ophtalmologique, 8 (57 %) une atteinte du système nerveux central. Avant la biothérapie, tous les patients avaient été traités par corticoïdes, 10 (71 %) avaient reçu du méthotrexate, 9 (64 %) une biothérapie anti-TNF-alpha, 6 (43 %) de l’azathioprine. Chaque patient a reçu au moins une ligne de biothérapie, qui était du tocilizumab (un anti- récepteur de l’IL6) chez 6 patients, du rituximab chez 4, et de l’ustekinumab (un anti-IL12-IL23) chez 4. De façon concomitante à la biothérapie, 12 patients recevaient des corticoïdes (contre-indication chez 2), 6 recevaient du méthotrexate, et un de l’azathioprine. L’ePOST médian avant biothérapie était de 7 et à la dernière visite sous traitement de 3 (différence non significative p 0,05), le SDAI médian avant biothérapie était de 8,5 et à la dernière visite sous traitement de 5,0 (p 0,01). Sous tocilizumab, on observait 3 réponses partielles, 2 patients stables, et une progression. La tolérance était globalement bonne, sans événement indésirable grave. Un patient décidait de suspendre les injections de tocilizumab après une perfusion. Deux patients étaient traités par inhibiteurs de JAK en raison d’un échec de tocilizumab avec une bonne efficacité.

Conclusion

Les biothérapies non anti-TNF-alpha constituent une option thérapeutique au cours de la sarcoïdose. Leur place par rapport aux antagonistes du TNF-alpha qui restent l’option de seconde ligne la plus fréquente parmi les immunosuppresseurs reste à préciser.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 22 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pronostic à long terme de l’histiocytose Langerhansienne pulmonaire de l’adulte: la cohorte prospective du centre national de référence des histiocytoses
  • A. Benattia, E. Bugnet, A. Walter-Petrich, C. De Margerie-Mellon, V. Meignin, D. Gossot, G. Lorillon, S. Chevret, A. Tazi
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs prédictifs de formes rapidement progressives au cours des pneumopathies interstitielles diffuses associées à un anticorps anti-MDA5, en France
  • V. Rothstein, P. Khafagy, Y. Allenbach, S. Toquet, N. Limal, F. Gagnadoux, C.A. Durel, B. Bonotte, R. Borie, A. Tazi, D. Israel-Biet, L. De Saint Martin Pernot, A. Meyer, C. Blanchard-Delaunay, A. Mekinian, L. Savale, S. Phin-Huynh, M. Gerin, A. Berezne, E. Begon, C. Picard, N. Tieulie, E. Diot, C. Bron, C. Agard, M. Boubaya, P.Y. Brillet, O. Benveniste, H. Nunes, Y. Uzunhan

Déjà abonné à cette revue ?