S'abonner

Indication de la chirurgie au cours de la tuberculose pulmonaire - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.492 
J. Ben Amar, K. Hemissi , H. Zaibi, E. Ben Jemia, B. Dhahri, M.S. Boudaya, H. Aouina
 Service de pneumologie, hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La chirurgie a longtemps été la seule arme thérapeutique, avant l’apparition des antituberculeux pour le traitement de la tuberculose (TB). Avec l’avènement de ces derniers, le rôle de la chirurgie s’était réduit, mais sans pour autant disparaître. Le but de notre travail est de discuter la place et les indications de la chirurgie dans la prise en charge de la tuberculose pulmonaire.

Méthodes

Étude rétrospective des dossiers des patients suivis entre 2015 et 2019 pour TB pulmonaire ayant eu besoin d’un traitement chirurgical.

Résultats

On a eu recours à la chirurgie chez 31 patients. Les indications étaient l’hémoptysie chez 12 patients (38,7 %), à des fins diagnostiques dans 12 cas (38,7 %), pneumothorax persistant chez 4 patients (12,9 %), des séquelles parenchymateuses chez 2 patients (6,5 %) et une pachypleurite dans 1 cas (3,2 %). Les procédures opératoires comprenaient 11 lobectomies, 9 résections en wedge, 4 pneumonectomies, 2 bilobectomies, 2 segmentectomies, 2 bullectomies et une décortication pleurale. Une chirurgie thoracique vidéo-assistée a été réalisée dans 5 cas (15,6 %). Le délai moyen de l’intervention chirurgicale était de 60±59jours [0–210jours]. Deux interventions chirurgicales (6,5 %) ont été effectuées en urgence. Le séjour postopératoire moyen était de 3,84±2,31jours [1–9jours]. Il y a eu un décès et 4 complications postopératoires infectieuses. La co-infection par Aspergillus était présente chez 4 patients (12,9 %) et était associée à la survenue des complications postopératoires.

Conclusion

La chirurgie reste un complément crucial à la thérapie médicale dans la prise en charge de la TB. Une décision précoce et une sélection appropriée des patients pour les interventions chirurgicales sont essentielles pour un résultat optimal.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 221-222 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Tuberculose pseudo-tumorale : à propos de 19 cas
  • S. Iqraoun, S. Animi, I. Essabbahi, M. Serraj, B. Amara
| Article suivant Article suivant
  • Aspects cliniques, radiologiques, bactériologiques et évolutifs de la tuberculose pulmonaire en Tunisie : à propos de 86 patients
  • A. Saidani, I. Zendeh, H. Rous, C. Moussa, S. Essebaa, N. Ghediri, I. Khouaja, A. Khattab, H. Ghdira

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?