S'abonner

Efficacité de la combinaison paclitaxel hebdomadaire – bevacizumab pour les patients avec un cancer bronchopulmonaire non à petites cellules non épidermoïdes (CBNPC) : AVATAX, une étude rétrospective multicentrique - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.104 
G. Bilger 1, , A.C. Toffart 2, M. Darasson 3, M. Duruisseaux 3, L. Ulmer 4, P. Wang 5, E. Giroux Leprieur 6, N. Girard 7, M.A. Massiani 8, A.C. Metivier 9, K. Saboundji 10, C. Dujon 11, P. Bore 12, R. Descourt 12, J. Pinsolle 13, S. Valery 5, I. Monnet 14, A. Swalduz 15, C. Tissot 16, P. Fournel 17, A. Baranzelli 13, A. Cortot 18, C. Decroisette 19
1 Pneumologie, Annecy, France 
2 Oncologie thoracique CHU Grenoble Alpes, Grenoble, France 
3 Unité de recherche commune en oncologie thoracique (URCOT), Institut de Cancérologie des Hospices Civils, Lyon, France 
4 Pneumologie, Lille, France 
5 Pneumologie, Paris, France 
6 Pneumologie et oncologie thoracique, AP–HP–Hôpital Ambroise Paré, Boulogne Billancourt, France 
7 Oncologie thoracique, Institut du Thorax Curie-Montsouris, Paris, France 
8 Oncologie Institut Curie, Saint-Cloud, France 
9 Pneumologie Hôpital Foch, Suresnes, France 
10 Pneumologie CH Francois Quesnay, Mantes La Jolie, France 
11 Pneumologie CH Versaille site Andre Mignot, Versailles, France 
12 Oncologie Thoracique, Hôpital Morvan, CHRU, Brest, France 
13 Pneumologie CH Metropole Savoie, Chambery, France 
14 Pneumologie CHI, Créteil, France 
15 Pneumologie Centre Leon Berard, Lyon, France 
16 Oncologie thoracique Institut de Cancérologie de la Loire Lucien Neuwirth, Saint Etienne, France 
17 Oncologie Institut de Cancérologie de la Loire Lucien Neuwirth, Saint Etienne, France 
18 Oncologie thoracique, Lille, France 
19 Pneumologie CHANGE, Annecy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’utilisation de l’immunothérapie en première ligne de traitement des CBNPC de stade avancé nécessite de redéfinir les lignes ultérieures. La combinaison paclitaxel-bevacizumab avait montré son efficacité dans l’essai ULTIMATE en seconde et troisième ligne. AVATAX est une étude française évaluant cette combinaison en vie réelle.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective multicentrique. L’objectif principal était d’évaluer la tolérance et l’efficacité de l’association paclitaxel-bevacizumab pour les CBNPC non épidermoïdes en seconde ligne et plus, avec un intérêt plus particulier pour le sous-groupe des patients traités juste après progression sous inhibiteurs des points de contrôle immunitaire (ICI).

Résultats

Entre janvier 2010 et février 2020, 314 patients ont débuté la combinaison : 55 % d’hommes, avec âge médian au diagnostic de 60 ans, 27 % avaient un statut PS2, 45 % avec des métastases cérébrales (tableau 1). Une majorité de patients étaient traités en deuxième (20 %) et en troisième (39 %) ligne et 28 % avaient reçu un ICI à la ligne précédente. Le nombre de cures médian a été de 4 [interquartiles (IQ) [3–6]. Le taux de réponse objective était de 40 % et le taux de contrôle de la maladie de 77 %. Les médianes de survie sans progression (SSP) et de survie globale (SG) étaient de 5,7 mois [IQ,3,2–9,6] et 10,8 mois [IQ,5,3–19,6] respectivement. Les effets secondaires tous grades confondus ont concerné 82 % des patients : 53 % d’asthénie et 39 % de neurotoxicité. La combinaison est devenue une monothérapie pour 25 % des patients en raison de toxicité. La SSP médiane des patients traités juste après ICI était significativement supérieure par rapport à celle des patients non préalablement traités par ICI : 7,0 mois [IQ,4,2–11,0] vs 5,2 mois [IQ,2,9–8,8] p (log-rank)=0,01. En revanche, il n’y avait pas de différence significative en termes de SG médiane entre ces 2 groupes. En analyse multivariée (Tableau 1), les facteurs associés à une meilleure SSP étaient un traitement par ICI la ligne précédente et l’indice de performance. Seul l’indice de performance était associé à la SG.

Conclusion

Ces données confirment en vie réelle les résultats d’efficacité et de tolérance de l’essai ULTIMATE. La combinaison paclitaxel-bevacizumab est particulièrement efficace après progression sous ICI.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 57-58 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Interruption du traitement par ICI après 18 mois de contrôle tumoral chez des patients atteints de cancers bronchopulmonaires non à petites cellules (CBNPC) de stade avancé : INTEPI, une étude rétrospective multicentrique
  • G. Bilger, N. Girard, H. Doubre, M. Giaj Levra, E. Giroux Leprieur, F. Giraud, C. Decroisette, A. Livartowski, M.A. Massiani
| Article suivant Article suivant
  • ALK-2016-CPHG: étude observationnelle prospective multicentrique en vie réelle de cancers bronchiques réarrangés ALK ou ROS1 traités par crizotinib
  • D. Debieuvre, Y. Duval, J. Le Treut, H. Morel, A. Baranzelli, A.S. Bugnet, A. Bizieux, B. Delclaux, C. Dayen, N. Cloarec, C. Decroisette, E. Huchot, S. Hominal, S. Martinez, S. Larive, E. Ganga, L. Moreau, G. Oliviero, P. Diaz, J. Crequit, F. Goutorbe, B. Leterre, M. Roa, C. Guibert, J. Virally, L. Falchero, P. Romand, C. Locher, O. Molinier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?