S'abonner

Facteurs influençant l’observance thérapeutique chez l’adolescent asthmatique - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.136 
A. Allouche , H. Zaibi, E. Ben Jemia, K. Hemissi, K. Euchi, N. Talbi, J. Ben Amar, H. Aouina
 Service de pneumologie, hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

L’asthme est un problème majeur de santé publique. Malgré les progrès thérapeutiques, la morbidité imputée à l’asthme ne cesse d’augmenter, notamment chez les adolescents. Ceci serait en partie lié à la mauvaise observance thérapeutique. Le but de notre travail était d’évaluer l’observance thérapeutique chez l’adolescent asthmatique et d’étudier ses facteurs influençant.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, descriptive et analytique, ayant inclus 37 patients asthmatiques âgés entre 12 et 18 ans, suivis à la consultation de pneumologie de l’hôpital Charles Nicolle de Tunis sur une période de 3 ans. L’observance thérapeutique a été évaluée par le score MMAS de Morisky. Tous les patients ont été contactés par téléphone pour évaluer leur observance à travers ce questionnaire.

Résultats

Les adolescents inclus étaient âgés en moyenne de 16±2 ans. Ils avaient un sex-ratio de 1,05. Selon le score MMAS de Morisky, 49% des patients étaient partiellement observants (score 1 ou 2), 40% étaient non observants (score 3 ou 4) et 11,4 % étaient très observants (score 0). L’étude analytique des facteurs influençant l’observance avait montré que les conditions socio-économiques (CSE) influençaient de façon significative l’observance thérapeutique, ainsi les patients ayant des CSE bonnes à moyennes étaient plus compliants (p=0,004). Également, la connaissance de la physiopathologie de l’asthme, des indications et des effets indésirables du traitement influençait significativement l’observance thérapeutique (p=0,039 ; p=0,006 ; p=0,003 respectivement). De même, les patients ayant participé au choix du traitement et du dispositif d’inhalation étaient plus compliants (p=0,007 et p=0,001 respectivement). La vérification de la technique d’inhalation contribuait aussi à améliorer l’observance du patient (p=0,002).

Conclusion

L’observance thérapeutique chez les asthmatiques inclus reste insuffisante. L’amélioration des conditions socio-économiques, l’éducation du patient et son implication dans le choix de son traitement seraient garants d’une meilleure observance thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 71 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Caractéristiques épidémiologiques et thérapeutiques des femmes asthmatiques à Abidjan (Côte d’Ivoire)
  • A.T.J. Daix, K. Samaké, Z. Koné, A. Bakayoko, K. Domoua
| Article suivant Article suivant
  • L’asthme chez l’adolescent
  • W. Jalloul, H. Benjelloun, N. Zaghba, N. Yassine

Déjà abonné à cette revue ?