S'abonner

Développer la recherche clinique sur les groupements hospitaliers de territoire : exemple en santé respiratoire dans le département 44 - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.182 
R. Dufresne 1, , A. Foureau 1, C. Schnebelen 1, A. Cavaillès 2, C. Hervé 3, F.X. Blanc 1, A. Magnan 1
1 Service de pneumologie, l’institut du thorax, centre hospitalier, Nantes, France 
2 Service de pneumologie, l’institut du thorax, centre hospitalier, centre hospitalier de Châteaubriant-Nozay-Pouancé, Nantes Et Châteaubriant, France 
3 Service de pneumologie, l’institut du thorax, centre hospitalier, centre hospitalier Erdre et Loire, Nantes Et Ancenis, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Quatre catégories de maladies respiratoires figurent parmi les 10 premières causes de mortalité dans le monde. Si leur prévalence élevée revêt un réel enjeu de santé publique, la recherche clinique permet d’entrevoir de nouvelles prises en charge prometteuses. Ces innovations sont potentiellement accessibles à un grand nombre de patients au travers des centres hospitaliers généraux (CHG) qui offrent une proximité géographique des soins. En ce sens, la réforme des groupements hospitaliers de territoires (GHT) apparaît comme une opportunité de mutualiser des ressources et expertises en recherche clinique avec une attractivité du territoire attendue vis-à-vis des promoteurs industriels. L’objectif de ce travail de recherche engagé par LUNG O 2 [1] était de définir une méthode permettant de développer la recherche clinique en santé respiratoire à l’échelle du GHT 44.

Méthodes

Pour atteindre cet objectif, les étapes suivantes ont été suivies : constitution d’une équipe projet ; analyse de la situation ; caractérisation du profil des établissements ; identification des Investigateurs pneumologues potentiels ; rencontre avec les CHG pour les inclure dans le projet ; identification des structures d’appui mobilisables ; recherche des financements possibles ; développement d’outils répondant aux besoins et réflexion sur la nature juridique du partenariat.

Résultats

Nous avons identifié les facteurs clés nécessaires au succès de notre projet par des retours d’expériences venant d’autres régions (Fig. 1). Nous avons créé des outils pour accompagner les CHG en recherche clinique et évaluer le profil investigateur des établissements. Les centres offrant du soin en santé respiratoire sont favorables à l’idée et disposent de pneumologues prêts à s’investir dans le projet. Enfin, le CHU a créé une mission dédiée au développement de la recherche clinique sur le territoire et la création d’un poste de technicien d’études cliniques mobile est actuellement à l’étude.

Conclusion

L’organisation de la recherche clinique initiée en santé respiratoire sur le GHT 44 réunit les atouts pour mettre en place une étude clinique sur le territoire. En s’appuyant sur une organisation du GHT établie, ce modèle pourrait donner accès à l’innovation à davantage de patients. Enfin, les nombreuses pathologies prises en charge en santé respiratoire ouvrent un champ vaste restant à explorer dans les 135 GHT français.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 91-92 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la technique et des erreurs d’inhalation chez les patients asthmatiques
  • D. Belkhir, H. Blibech, H. Snène, L. Kaabi, D. Essid, A. Saidane, A. Mlik, N. Mehiri, N. Ben Salah, B. Louzir
| Article suivant Article suivant
  • Influence de l’obésité sur le contrôle de l’asthme
  • N. Bougteb, H. Arfaoui, L. Hamdaoui, H. Jabri, W. El Khattabi, H. Afif

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?