S'abonner

Carcinoïde bronchique d'emblée multimétastatique et survie prolongée - 18/04/08

Doi : RMR-01-2007-24-1-0761-8425-101019-200520008 

N. Bouvier [1],

V. Zengerling [1],

A. Halley [2],

V. Le Pennec [3],

J.P. Le Rochais [4],

J. Madelaine [1],

F. Galateau-Salle [5],

E. Bergot [1],

G. Zalcman [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les tumeurs carcinoïdes (TC) bronchiques métastatiques sont rares mais certains patients ont une survie prolongée. Une nouvelle imagerie fonctionnelle permet maintenant de compléter le bilan d'extension.

Observation

Un patient de 57 ans, consulte pour une dyspnée d'effort révélant une tumeur lobaire supérieure gauche, avec secondairement un syndrome carcinoïde (SC). Le bilan permet de découvrir une tumeur carcinoïde bronchique avec métastases hépatiques et osseuses mises en évidence par tomographie par émissions de positons et octreoscan. Une chimiothérapie s'avère inefficace et une lobectomie supérieure gauche est réalisée devant le risque d'atélectasie pulmonaire. Le patient est traité par analogues de la somatostatine puis chimio-embolisation hépatique. Le patient était en vie à 44 mois du diagnostic (56 mois du premier scanner).

Conclusion

Les TC bronchiques sont rares. Elles gardent un potentiel métastatique, le type histologique restant le facteur pronostique majeur. Le SC est évocateur. Le bilan d'extension bénéficie de l'apport des techniques d'imagerie fonctionnelle telles que la scintigraphie au pentétréotide et la tomographie par émissions de positons. La prise en charge est surtout symptomatique car la chimiothérapie est peu efficace. Malgré cela, la survie peut être prolongée même chez des patients d'emblée multimétastatiques.

Abstract

Primitive metastazing bronchial carcinoid with long survival

Background

Metastatic bronchial carcinoid tumours are rare but some patients have a prolonged survival. A new functional imagery now makes it possible to supplement the assessment of the extent of disease.

Observation

A 57 year old patient was referred for dyspnoea on exertion revealing an upper left lobar tumour, with carcinoid syndrome. The assessment enabled to find out a bronchial carcinoid tumour with liver and bone metastases, highlighted by positron-emission tomography and pentetreotide SPECT. A chemotherapy proved to be ineffective and upper left lobectomy was carried out because of the risk of pulmonary atelectasis. The patient was treated by somatostatine analogues then underwent liver transcatheter arterial chemo-embolization. The patient was alive 44 months after diagnosis (56 months after first computed tomography).

Conclusion

Metastatic bronchial carcinoid tumours are rare. They keep a metastatic potential, the histological type remaining the major prognosis factor. Carcinoid syndrome is suggestive. The assessment of extra-thoracic disease extent benefits by contribution of new functional imagery techniques such as the pentetreotide SPECT and positron-emission tomography. The management is essentially symptomatic since there is no effective chemotherapy. However survival can be prolonged, even in multimetastatic patients.


Mots clés : Tumeur carcinoïde , Syndrome carcinoïde malin , Métastase tumorale , Tomographie à émission de positons , Pentétréotide

Keywords: Carcinoid Tumor , Malignant Carcinoid Syndrome , Neoplasm Metastasis , Positron , Emission Tomography , Pentetreotide


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 1

P. 63-68 - janvier 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'éducation thérapeutique dans la mucoviscidose : quelles compétences pour le patient ?
  • V. David, J. Iguenane, S. Ravilly,
| Article suivant Article suivant
  • Les métastases pulmonaires de sarcomes utérins peuvent bénéficier d'une hormonothérapie !
  • J.M. Bréchot, M. Kamboucher, M. Brauner, M.D. Destable, F. Duperron, J.F. Morère

Déjà abonné à cette revue ?

;