S'abonner

La laryngomalacie induite par l'exercice - 24/04/08

Doi : RMR-10-2002-19-5C1-0761-8425-101019-ART16 

L. Chemery [1],

G. Le Clech [2],

P. Delaval [3],

F. Carré [1],

J. Gogibu [4],

J. Dassonville [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La laryngomalacie induite par l'exercice est un diagnostic différentiel rare de l'asthme d'effort. Nous décrivons le cas d'une sportive de 14 ans qui présentait une dyspnée lors des exercices intenses et qui avait été traitée, sans résultat satisfaisant, pour un asthme d'effort. Le diagnostic de laryngomalacie à l'exercice a été finalement posé suite à la découverte d'un profil de sténose variable des voies aériennes extra-thoraciques sur la courbe débit-volume réalisée après un test d'effort progressif sur bicyclette ergométrique. La nasofibroscopie, à l'arrêt immédiat de l'exercice, confirmait anatomiquement cette étiologie en objectivant une bascule antérieure des aryténoïdes vers la lumière glottique. La patiente a alors bénéficié d'une aryépiglottoplastie par laser avec un résultat anatomique satisfaisant mais une amélioration fonctionnelle seulement partielle.

Résumé

Cette pathologie rare, encore mal expliquée physiologiquement, mérite d'être évoquée chez des patients présentant une dyspnée lors des efforts importants, prédominant à l'inspiration et non contrôlée par les bêta-2 mimétiques. Les deux examens à réalisés sont alors une courbe débit-volume et une nasofibroscopie, au repos et après l'exercice.

Abstract

Exercise-induced laryngomalacia

Exercise-induced laryngomalacia is a rare differential diagnosis of exercise-induced asthma.

We report the case of a previously fit 14-year-old female patient who presented with dyspnoea on intense exertion and whose condition had not improved with treatment prescribed for a misdiagnosed exercise-induced asthma. A diagnosis of exercise-induced laryngomalacia was eventually made when a variable extra-thoracic airway obstruction on the flow-volume loops was obtained after an incremental exercise test. Flexible fiberoptic rhinolaryngoscopy confirmed this abnormality and demonstrated an anterior prolapse of the arytenoid region, partially obstructing the airway. The patient therefore underwent laser aryepiglottoplasty which produced a satisfactory anatomical outcome in the larynx but which only resulted in a partial functional improvement.

Laryngomalacia is rare and its pathophysiology is not well understood. However, it should be considered in patients presenting with exertional dyspnoea, particularly if there is inspiratory embarrassment, who fail to improve with beta-2-adrenergic agonists. The diagnosis can be made from the flow-volume loop and direct laryngoscopy, before and after exercise.


Mots clés : Asthme d'effort , Test d'effort , Pathologie laryngée , Courbe débit-volume

Keywords: Exercise-induced asthma , Exercise test , Laryngeal disease , Maximal expiratory flow-volume curves


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 5-C1

P. 641-643 - octobre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un cas atypique de pneumopathie organisée cryptogénique au cours d'une grossesse
  • M. Adoun, E. Ferrand, M. Hira, P. Levillain, P. Corbi, J.C. Meurice, O. Pourrat
| Article suivant Article suivant
  • Pneumopathie interstitielle à la Gemcitabine
  • J. Sabria-Trias, F. Bonnaud, M. Sioniac