S'abonner

Exploration par imagerie du médiastin - 24/09/08

Doi : RMR-10-2008-25-8-C2-01761-8425-101019-200720304 

S. Alard

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction : Les cancers pulmonaires sont parmi les 5 cancers les plus fréquents (et l’incidence continue à augmenter chez l’homme et la femme), avec le plus haut pourcentage de mortalité et une stagnation évidente des taux de survie malgré les améliorations thérapeutiques.

État des connaissances : Les cancers pulmonaires forment un groupe plus hétérogène de tumeurs qu’estimé au préalable, avec des comportements et des sensibilités aux traitements variables. La détection précoce de lésions de petite taille permettant une chirurgie radicale et une chimiothérapie adjuvante améliore le pronostic, à condition de différencier précisément et efficacement les tumeurs résécables des cancers inopérables.

Perspectives : L’analyse des études radiocliniques, histologiques et chirurgicales récentes, associée à l’évolution des techniques d’imagerie médicale, par tomodensitométrie (TDM) et tomographie à émission de positons (TEP) notamment, amène à redéfinir les conceptions d’organisation des dépistages, des diagnostics radiocliniques et histologiques, et du bilan d’extension tumoral des cancers bronchopulmonaires non à petites cellules (CBNPC).

Conclusion : Une classification histologique OMS des cancers pulmonaires, des schémas diagnostiques des nodules solitaires, une cartographie des relais ganglionnaires médiastinaux et une amélioration de la stadification d’extension tumorale TNM, sont proposés ces dernières années pour tenter d’améliorer valablement le pronostic de ces cancers pulmonaires.

Abstract

NSCLC of early stage Imaging exploration of the mediastina

Introduction : The lung cancers are among the five most frequent cancers (and incidence continues to increase in men and females), with the highest percentage of mortality and an obvious stagnation of surviving rates, in spite of therapeutic improvements.

State of art : The lung cancers constitute a more mixed group than expected, with unpredictable behaviours and sensitivities to treatments. The detection of early small lesions allowing a drastic surgery and an adjuvant chimiotherapy improve the prognostic, if we can differentiate precisely and effectively the resectable tumors from the others.

Perspectives : The analysis of the earliest radio-clinical, histological and surgical studies associated with the most recent technical evolutions of multidetector CT scan and PET scan, among others, improve our understanding and organization of screenings, radio-clinic and histologic diagnostics, as well as the evaluation of the tumoral extension of non small cell lung carcinomas (NSCLC).

Conclusion : Notably, the WHO histological classification of lung cancer, the diagnostic algorithms of solitary nodules, the mediastinal lymph nodes mapping and the TNM staging are so redefined to achieve effective improvements on the prognosis of such cancers.


Mots clés : Cancer pulmonaire , Carcinome bronchique non à petites cellules , Dépistage , TNM , TDM

Keywords: Lung cancer , Non small cell , Screening , TNM staging , MDCT


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 8-C2

P. 55-66 - octobre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le dispositif d’annonce. Du concept à la pratique
  • J.-L. Pujol, C.G. Bruere Dawson, J.-F. Tirefort
| Article suivant Article suivant
  • Place de la chirurgie
  • M. Riquet, F. Scotte

Déjà abonné à cette revue ?

;