S'abonner

Profil des investigateurs actifs au cours d’un essai clinique en médecine générale - 04/02/09

Doi : RMR-01-2009-26-1-0761-8425-101019-200813488 

P. Lefébure [1],

T. Blanchon [2 et 3],

A. Kieffer [2 et 3],

H. Sarter [2 et 3],

F. Fournel [2 et 3],

A. Flahault pour le groupe Dépiscan [2 et 3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction Dépiscan est la phase pilote d’un vaste essai d’évaluation du dépistage du cancer bronchique par le scanner hélicoïdal (GranDépiscan). Le but de la sous étude présentée ici était de définir le profil des investigateurs actifs au cours d’un essai clinique en médecine générale.

Méthodes Un questionnaire a été envoyé à la fin des inclusions aux 189 généralistes volontaires pour participer à l’essai. Il portait sur les caractéristiques sociodémographiques des médecins, leur implication initiale dans l’essai et les difficultés rencontrées.

Résultats Parmi les 97 médecins répondants, 61 étaient des investigateurs actifs. L’âge inférieur à 50 ans et la présence à la réunion de mise en place apparaissent liés à l’activité. Deux autres facteurs étaient à la limite de la significativité : le mode d’exercice et le type de mise en place. En revanche les facteurs suivants : sexe, milieu d’exercice, adhésion à une Société Savante, activité parallèle en secteur public et connaissance du pneumologue référent n’étaient pas liés au niveau de recrutement, de même que les difficultés évoquées par les investigateurs.

Conclusions Ces résultats permettront d’aider au choix des investigateurs lors d’essais cliniques en médecine générale, en particulier lors de l’essai GranDépiscan.

Abstract

Profile of active investigators involved in a clinical trial in general medical practice

Introduction Depiscan was the pilot phase of a large trial to evaluate low dose computed tomography as a screening method for lung cancer (GranDepiscan). The goal of the study presented in this manuscript was to predict the activity of general practitioners (GPs) involved as investigators in a clinical trial.

Methods A questionnaire about GP’s socio-demographic characteristics, initial involvement and perception of difficulties was sent to 189 GPs volunteers after enrollment into the Depiscan trial was complete.

Results Among the 97 respondents, 61 were active investigators. Age lower than 50 years and presence during the initiation visit were significantly associated with the participation of investigators. Two other factors at the limit of significance were : the status and the type of initiation visit. The following factors : gender, type of practice, membership of a medical society, parallel activity in the public sector and knowledge of the referring pulmonary oncologist were not associated with the level of recruitment, as well as the difficulties mentioned by the investigators.

Conclusions These results will help for selection of investigators for future clinical trials in general medical practice, particularly for the GranDépiscan trial.


Mots clés : Essais cliniques contrôlés randomisés , Médecins de famille , Personnel de recherche , Tumeurs du poumon , Dépistage systématique

Keywords: Randomized controlled trial , Physicians , Family , Research Personnel , Lung neoplasms , Mass screening


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 1

P. 45-52 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Survie à cinq ans des cancers bronchiques primitifs dans les centres hospitaliers généraux
  • M. Grivaux, M. Zureik, L. Marsal, B. Asselain, M. Peureux, J.-M. Chavaillon, A. Prud’homme, M. Carbonnelle, E. Goarant, B. Maury, A. Bedossa, F. Blanchon
| Article suivant Article suivant
  • Atteinte pulmonaire au cours d’une infection à Cytomegalovirus chez un adulte immunocompétent
  • J. Margery, N. Lefebvre, J.-M. Dot, A. Gervaise, D. Andriamanantena, M. Dieudonné, A. Girodeau