S'abonner

Endoscopes bronchiques : bilan de quatre années de contrôles microbiologiques - 08/04/09

Doi : RMR-03-2009-26-3-0761-8425-101019-200902245 

S. Chomel de Varagnes [1],

A. Brulebois [1],

J. Shum [1],

J. Croizé [2],

M.-P. Brenier-Pinchart [3],

C. Pison [4],

M.-R. Mallaret [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction Dans un contexte de réduction du risque infectieux lié à l’endoscopie et de nouvelles recommandations nationales concernant les prélèvements microbiologiques d’endoscopes, le bilan de la surveillance mise en place dans un centre hospitalier a été analysé.

Méthodes Pendant quatre ans, des prélèvements programmés ont été réalisés sur des endoscopes bronchiques désinfectés. La recherche de micro-organismes a été effectuée en bactériologie et en mycologie. Les résultats ont été interprétés en 3 niveaux : cible, alerte et action. Des facteurs pouvant expliquer la contamination ont été étudiés : ancienneté de l’endoscope, nombre annuel d’utilisations, marque et modèle.

Résultats Sur 96 prélèvements programmés, le taux de conformité sur la période était de 83 % et a augmenté (p = 0.06) au cours des 4 ans. Parmi les micro-organismes identifiés, ont été retrouvés 15 Pseudomonas (6 P. aeruginosa et 9 P. species), un Stenotrophomonas maltophilia, une entérobactérie et 2 champignons filamenteux. Aucun des facteurs étudiés n’avait d’influence significative sur la contamination des prélèvements.

Conclusion La surveillance microbiologique des endoscopes bronchiques est un élément indispensable dans la démarche qualité de l’entretien des endoscopes ; elle peut conduire à une maintenance de l’endoscope lorsqu’un résultat non conforme est rendu.

Abstract

Results of 4 years of microbiological testing of bronchoscopes

Introduction In the context of reducing endoscopy-related infectious risk and new national guidelines on microbiological samples from bronchoscopy, the results of a surveillance program set up in a hospital center were analyzed.

Methods Over 4 years, scheduled samples were taken from disinfected bronchoscopes. Bacteriology and mycology tests were used to search for microorganisms. The results were interpreted as falling within three levels: target, alert, and action. Factors that could explain the contamination were studied: age of the bronchoscope, number of uses per year, brand, and model.

Results Out of 96 scheduled samples taken, the compliance rate for the period was 83% and increased (p=0.06) over the 4 years. We identified 15 Pseudomonas (six aeruginosa and nine other species), one Stenotrophomonas, one enterobacterium, and two filamentous fungi. None of the factors studied had a significant effect on sample contamination.

Conclusion The microbiological surveillance of bronchoscopes is an indispensable part of the quality assurance of bronchoscope maintenance. It can lead to maintenance of the bronchoscope when a noncompliant result is found.


Mots clés : Endoscope bronchique , Désinfection , Prélèvement microbiologique , Pseudomonas aeruginosa

Keywords: Bronchoscope , Disinfection , Microbiological sample , Pseudomonas aeruginosa


Plan



© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 3

P. 283-290 - 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réhabilitation respiratoire à domicile au cours de la fibrose pulmonaire idiopathique
  • B. Rammaert, S. Leroy, B. Cavestri, B. Wallaert, J.-M. Grosbois
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs favorisant le tabagisme des élèves à Ouagadougou (Burkina Faso)
  • F. Koueta, L. Dao, D. Yé, M. Koura, A. Sawadogo

Déjà abonné à cette revue ?

;