S'abonner

Syndrome d’apnées obstructives du sommeil. Étude de pratiques en médecine générale. Une enquête descriptive auprès de 108 praticiens militaires - 22/09/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.01.011 
S. Ballivet de Régloix a, Y. Pons a, , F. Chabolle b, P. Clément a, O. Maurin a, C. Conessa a
a Service d’ORL–chirurgie cervicofaciale, hôpital du Val-de-Grâce, 74, boulevard de Port-Royal, 75230 Paris cedex 05, France 
b Service d’ORL–chirurgie cervicofaciale, hôpital Foch, Suresnes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le syndrome d’apnées du sommeil (SAOS) est un problème de santé publique important de par sa fréquence et ses conséquences sur la vigilance et la santé. L’objectif de cette étude était de tester les pratiques des médecins généralistes face à un sujet suspect de SAOS.

Méthodes

Trois cent trente-quatre médecins travaillant pour l’armée française ont été interrogés par le moyen d’un questionnaire écrit. Les résultats obtenus ont été comparés à ceux des études précédentes.

Résultats

Cent huit praticiens ont répondus. À peine plus de la moitié se sentait à l’aise avec cette pathologie. Il s’agissait plutôt des jeunes praticiens. Ils connaissaient bien les signes d’appel et les facteurs de risques du SAOS mais connaissaient mal la physiopathologie et les complications potentielles liées à ce syndrome.

Conclusions

Les résultats obtenus dans cette étude, globalement meilleurs que les résultats précédemment publiés dans la littérature, montre qu’un effort de formation a été fait sur le SAOS. Mais cette pathologie est encore sous-diagnostiquée et l’effort de formation doit être poursuivi.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The obstructive sleep apnea syndrome (OSA) is a frequently occurring condition, which is becoming a major public health problem because it can be responsible for accidents due to excessive daytime drowsiness and because of associated cardiovascular complications. This study was aimed at testing the practice and knowledge of general practitioners relating to OSA.

Methods

Three hundred and thirty-four French military practitioners were surveyed using a questionnaire sent to them by post. Their results were analysed and compared to previously published data.

Results

Hundred and eight (32%) practitioners answered our questionnaire. About half of them (the younger practitioners) were comfortable with the management of this condition. Their knowledge about the risk factors and the symptoms of OSA was good but their knowledge about the physiology and the possible complications of OSA was insufficient.

Conclusions

The results of this study are on the whole better than those previously published, and show that education has had some effect in this area. However, it remains the case that OSA is under diagnosed and a further intensification of efforts are needed to address this.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Syndrome d’apnées obstructives du sommeil, Étude de pratique, Ronflement, Somnolence diurne, Diagnostique

Keywords : Obstructive sleep apnea syndrome, Practice study, Snoring, Excessive daytime somnolence, Diagnosis


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 7

P. 885-893 - septembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ponction biopsie pleurale dans le diagnostic étiologique des pleurésies
  • Y. Toloba, S. Diallo, B.-F. Sissoko, B. Kamaté, K. Ouattara, D. Soumaré, B. Keïta
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs prédictifs du statut « perdus de vue » au cours du traitement de la tuberculose
  • K. Horo, A.B. Kouassi, C.V. Brou-Gode, J.-M.B. Ahui, A. Diaw, F. Kone-Konate, K. Toure, A.Z. Gnaze, S.A. N’Gom, B.N. Koffi, E. Aka-Danguy

Déjà abonné à cette revue ?

;