S'abonner

Douleur et cancer bronchopulmonaire primitif du sujet âgé - 07/06/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.02.002 
N. Chaouch a, , b , F. Ferchiou a, b, M. Mejid a, b, H. Racil a, b, M. Zarrouk b, S. Cheikh-Rouhou a, b, I. Ridène b, c, A. Chabbou a, b
a Service de pneumologie, unité de recherche oncologie thoracique, pavillon 2, hôpital A.-Mami, 2080 Ariana, Tunisie 
b Université de Tunis El Manar, Tunis, Tunisie 
c Service de radiologie, hôpital A.-Mami, 2080 Ariana, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’étude de la douleur chez le sujet âgé présentant un cancer bronchopulmonaire (CBP) mérite une attention particulière surtout que ce symptôme est fréquemment associé à ces deux conditions et peut influencer la prise en charge et le pronostic de ces patients. Afin d’étudier les caractéristiques de la douleur due au CBP primitif chez le sujet âgé, nous avons évalué prospectivement la douleur chez tous les patients âgés de plus de 65ans hospitalisés pour CBP primitif de novo. Trente-neuf patients ont été inclus en 15mois (62 %). L’âge moyen était de 72ans. Le cancer était à type de CNMC et à un stade avancé dans la majorité des cas. La douleur était présente chez 74,3 % des patients. Elle était significativement moins fréquente chez les plus de 75ans (50 % versus 85,1 % ; p<0,05). Cette douleur, légère dans la majorité des cas, s’est aggravée au cours du suivi dans 55,5 % des cas. L’EVA moyenne ultérieure était significativement plus faible que celle de départ (1,3 versus 3,6 ; p=0,001). Le traitement antalgique permettant de soulager la douleur était de palier I dans 20,6 % des cas, de palier II dans 48,2 % des cas et de palier III dans 31 % des cas. La prise en charge de la douleur du sujet âgé doit être précoce, adaptée et répétée afin de préserver au maximum la qualité de vie des patients âgés présentant un CBP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The study of pain in elderly patients with a primary lung cancer (PLC) deserves special attention particularly because this symptom is frequently associated with the condition and influences the management and prognosis. To study the characteristics of pain due to PLC in the elderly, we prospectively evaluated pain in all patients aged over 65years admitted for PLC. Thirty-nine elderly patients were enrolled in 15months (62% of all PLC). The average age was 72years. The cancer was advanced NSCLC in most cases. Pain was present in 74.3%. It was significantly less common among those over 75years (50% versus 85.1%; P<0.05). The pain, mild in most cases, worsened during follow-up in 55.5%. The last mean visual analogue scale score was significantly lower than the first (1.3 versus 3.6; P=0.001). The pain treatment required was based on level I in 20.6%, level II in 48.2% and level III in 31% of cases. Pain management in the elderly should be early, adequate and continued in order to preserve to a maximum the quality of life of these patients with PLC.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Douleur, Cancer, Poumon, Personne âgée, Échelle visuelle analogique

Keywords : Pain, Lung, Cancer, Elderly, Visual analogue scale


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 5

P. 650-655 - mai 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le syndrome de Lady Windermere
  • M. Underner
| Article suivant Article suivant
  • Enquête sur l’utilisation des nébulisations de pentamidine en pédiatrie
  • M. Oudyi, J.-P. Chaumuzeau, P. Diot, J.-C. Dubus, le GAT (groupe a&#x00E9;rosolth&#x00E9;rapie de la SPLF)