S'abonner

Évaluation médico-économique d’un programme de dépistage des cancers broncho-pulmonaires chez des sujets exposés à l’amiante - 10/01/21

Doi : 10.1016/j.rmra.2020.11.022 
S. Gendarme 1, J.C. Pairon 2, H. Goussault 1, P. Andujar 2, S. Chamming's 2, C. Gramond 3, F. Laurent 4, P. Brochard 5, B. Clin 6, A. Gislard 7, A. Lacourt 3, C. Paris 8, C. Chouaid 1,
1 Service de pneumologie, CHI Créteil, Inserm U955, UPEC, IMRB, équipe CEpiA, Creteil, France 
2 Service de pathologies professionnelles, CHI Créteil, Paris XII, Creteil, France 
3 Service de Santé Publique, CHU, Bordeaux, France 
4 Service de radiologie, CHU, Bordeaux, France 
5 Service de Pathologies Professionnelles, CHU, Bordeaux, France 
6 Service de Pathologies Professionnelles, CHU, Caen, France 
7 Service de Pathologies Professionnelles, CHU, Rouen, France 
8 Service de Pathologies Professionnelles, CHU, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les Résultats de l’étude NLST aux Etats-Unis et de l’étude NELSON en Europe ont ouvert le débat sur l’opportunité d’un dépistage du cancer broncho-pulmonaire (CBP) chez des patients exposés à des carcinogènes respiratoires [2, 1]. L’objectif de cette analyse est d’évaluer l’impact médico-économique, en France, de la mise en place d’un programme de dépistage du CBP dans une cohorte de sujets exposés à l’amiante.

Méthodes

L’analyse est basée sur une modélisation MCMC (Monte Carlo Markok Chain) permettant d’établir le rapport coût utilité de la mise en place d’un dépistage annuel du CBP par tomodensitométrie thoracique chez des sujets fumeurs et exposés fortement à l’amiante. Les données utilisées dans la modélisation sont l’incidence de CBP dans la cohorte française ARDCO (cohorte multirégionale de sujets exposés à l’amiante avec suivi longitudinal depuis 2002), et leurs consommations de soins, les paramètres d’intervention sont issus de l’étude NLST. Les données d’utilités et de coûts de prise en charge des CBP diagnostiqués sont issues de la littérature. Une analyse de sensibilité a permis d’évaluer différentes stratégies de dépistage selon l’intervalle entre les scanners et la population cible.

Résultats

La mise en place d’un dépistage annuel par TDM thoracique chez les sujets fumeurs et exposés fortement à l’amiante permet un gain de QALY de 0.041 par personne [IC 95 % 0.028–0.052] pour un coût de 6208 € par personne [IC 95 % 4536€–7904€], soit un ratio coût-utilité différentiel de 93 020 €/QALY [IC 95 % 51 898€–170 492€]. Lorsque le dépistage repose sur un scanner tous les 2 ans, le rapport coût-utilité est plus favorable: 40 938 €/QALY [IC 95 % 22 440€–65 364€].

Conclusion

Au regard des seuils habituels pour une intervention de santé, un dépistage du CBP par TDM thoracique tous les 2 ans est acceptable et préférable à un dépistage annuel dans cette population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.
Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 1

P. 15 - janvier 2021 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Association de la charge hypoxique et de la variabilité du rythme cardiaque avec l’incidence des accidents vasculaires cérébraux chez les patients explorés pour suspicion de syndrome d’apnée du sommeil
  • M. Blanchard, C. Gerves-Pinquié, M. Feuilloy, M. Le Vaillant, W. Trzepizur, N. Meslier, F. Goupil, T. Pigeanne, F. Balusson, E. Oger, J.M. Girault, F. Gagnadoux
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie et mortalité de la pneumopathie interstitielle diffuse de forme progressive (hors fibrose pulmonaire idiopathique): données du Système National des Données de Santé–Étude PROGRESS
  • M. Nasser, P. Rabiega, L. Boussel, S. Si-Mohamed, V. Barbet, S. Marque, J. Massol, F. Thivolet-Bejui, L. Chalabreysse, D. Maucort-Boulch, E. Hachulla, S. Jouneau, K. Le La, V. Cottin

Déjà abonné à cette revue ?